Catégories

Quelle puissance choisir pour un caisson de basse ?

Quelle puissance choisir pour un caisson de basse ?

Le choix d’un caisson de basse est sans doute très difficile pour de nombreux utilisateurs qui découvrent le système audio. Mais ici, vous n’avez pas à vous inquiéter. Découvrez comment choisir la puissance pour votre caisson de basse.

Les Watts

Un caisson de basse de 1 000 watts n’est pas obligé de jouer plus fort qu’un subwoofer de 100 watts. La puissance en watts est une indication approximative du niveau sonore qu’un caisson de basses peut atteindre, mais il n’est pas nécessaire qu’il soit plus fort. Vous contrôlez toujours le volume. En fait, un subwoofer de 1 000 watts peut sonner mieux à un volume de pièce « normal » qu’un subwoofer de 100 watts. Bien que très répandus, les 100 watts ne représentent pas grand-chose lorsqu’il s’agit de caissons de basse. Grâce à l’amplification numérique, les subwoofers de 300, 500 et plus sont tout à fait abordables.

A lire également : Louez votre appareil photo ou votre objectif à proximité sur cet Airbnb pour réalisateurs

Mais la puissance en watts n’est pas en soi un indicateur complet des performances d’un subwoofer. Il ne s’agit que d’une spécification facile à trouver. D’autres facteurs doivent également être pris en compte.

Lire également : Quel est le meilleur iPhone à acheter en ce moment ?

De bonnes basses

La plupart des gens associent les caissons de basses au bruit sourd qu’ils entendent dans les voitures au feu rouge. Ce sont de mauvaises basses. Le volume au détriment de la qualité. Un caisson de basse de qualité, placé correctement dans une pièce, peut produire des sons profonds de manière réaliste, et pas seulement des bruits sourds. L’idée de tout système de haut-parleurs est de recréer avec précision toutes les fréquences du spectre audio de manière égale. Ainsi, les meilleurs caissons de basses ne produisent pas un son de boum, mais des basses plus puissantes que celles que l’on peut obtenir avec de petites enceintes. De bonnes basses ne signifient pas nécessairement plus de basses, mais simplement une meilleure fidélité audio. Une représentation audio plus réaliste de la musique ou du film. Si vous souhaitez ajouter plus de basses que cela, vous pouvez certainement les augmenter, mais l’essentiel est que vous n’y soyez pas obligé.

Le problème est que les spécifications seules ne permettent pas de distinguer un caisson de basses de qualité d’un caisson de basses de mauvaise qualité. Elles peuvent vous orienter dans la bonne direction, mais un caisson de 100 watts de 25 cm bien conçu peut sonner très bien, tandis qu’un caisson de 500 watts de 30 cm mal conçu peut sonner très mal. C’est là que les avis entrent en jeu et valent la peine d’être consultés.

Il n’y a donc pas de règle du type « 30 cm 100 watts pour une pièce de taille X », mais en règle générale, les caissons plus grands et plus puissants fonctionneront probablement mieux, même dans les petites pièces. Si vous avez une grande pièce, ou une pièce ouverte sur le reste de la maison, un caisson de 100 watts de 30 cm ne suffira probablement pas. En fait, il est probablement prudent de considérer que les subwoofers de 30 cm et 100 watts sont le minimum. Méfiez-vous des subwoofers de moins de 100 watts, et si le haut-parleur est plus petit, vous aurez besoin de beaucoup plus de puissance. Il y a bien sûr des exceptions, mais cela devrait vous donner un point de départ.

Niveau de pression acoustique maximal

En termes simples, la courbe de la figure montre que l’oreille humaine a une sensibilité différente au son à différentes fréquences. Cette courbe ascendante et descendante (niveau de pression acoustique variable) est la même dans l’audition humaine.

Un son de 80 dB à 1 000 Hz est presque identique à un son de 120 dB à 20 Hz, ce qui représente une différence de 40 dB. À 20 Hz, 80 dB est le seuil d’audition, et le son réel est très léger, à peine audible.

C’est pourquoi le niveau de pression acoustique maximal de sortie est un paramètre essentiel du caisson de basses. L’oreille humaine n’étant pas sensible aux basses fréquences, elle a besoin d’un niveau de pression sonore élevé pour se sentir légèrement à l’aise.

Conclusions : Trois éléments clés pour choisir un caisson de basses

Examinez d’abord la réponse en fréquence, afin de vous assurer que les « basses fréquences complètes » souhaitées peuvent être restituées. Un caisson de basse qualifié doit pouvoir plonger jusqu’à 20 Hz (limite inférieure de l’oreille humaine) ou moins.

Deuxièmement, examinez le niveau de pression acoustique maximal. Dans la plage de réponse en fréquence, les fréquences extrêmement basses (20 ~ 30 Hz) peuvent produire plus de 100 dB, les basses fréquences (30 ~ 100 Hz) peuvent produire plus de 120 dB.

La taille du caisson de basses

La taille du caisson de basse peut aussi influencer la qualité du son. Les grands caissons de basses sont capables d’une réponse en fréquence plus étendue que les petits, tandis que les petits ont une réponse en fréquence plus rapide et précise.

Il faut considérer l’espace dans lequel vous prévoyez d’utiliser votre caisson de basse. Si vous avez un petit espace à remplir avec des basses puissantes, un petit caisson sera suffisant. Mais si vous voulez une expérience audio immersive pour une grande salle ou pour des événements extérieurs, envisagez donc plutôt un grand modèle.

Il ne faut pas oublier non plus qu’un gros caisson va prendre beaucoup d’espace physique. Il est donc impératif que la taille choisie s’adapte aux dimensions globales de votre pièce et à vos besoins spécifiques.

Choisir la bonne puissance pour votre caisson de basse dépendra principalement des éléments clés tels que la réponse en fréquence souhaitée • qui doit être complète -, le niveau maximum atteignable ainsi que sa taille afin qu’il puisse convenir parfaitement à l’emplacement où il sera utilisé tout en fournissant une performance optimale.

Les caractéristiques de la pièce d’écoute

En plus de considérer la taille de la pièce dans laquelle vous allez utiliser votre caisson de basse, pensez bien à cet espace. La forme, l’agencement et les matériaux utilisés peuvent tous affecter le son produit par le caisson.

Par exemple, si votre pièce a des murs en béton et un plafond haut, cela peut créer des réverbérations qui rendent difficile l’obtention d’une qualité sonore optimale. Dans ce cas, vous devrez choisir un modèle avec une puissance supérieure afin qu’il puisse compenser ces problèmes acoustiques.

De même, si votre salle d’écoute contient beaucoup de meubles ou de rideaux épais qui absorbent le son, vous pouvez opter pour un modèle moins puissant car il ne sera pas nécessaire d’avoir autant de bassinage.

Pensez bien à tenir compte du nombre et du positionnement des enceintes surround sur votre système audio. Si vous disposez déjà d’un ensemble surround ou de haut-parleurs disposés stratégiquement autour de la salle, alors l’utilisation d’un caisson de basse moins puissant pourrait être suffisante pour compléter vos systèmes existants tout en fournissant une réponse audio riche et détaillée.

La décision quant à la bonne puissance pour votre caisson doit se faire après avoir pris soigneusement en compte toutes ces variables pertinentes telles que l’espace physique disponible ainsi que les conditions acoustiques spécifiques dans chaque situation donnée. Avec ces éléments clés, vous pourrez choisir le meilleur modèle de caisson de basse qui conviendra parfaitement à vos besoins spécifiques et qui produira une qualité sonore optimale.

Articles similaires

Lire aussi x