Catégories

Qu’est-ce qu’un journal d’entreprise ?

Qu’est-ce qu’un journal d’entreprise ?

Définition : Dans le monde comptable, Journal désigne un livre dans lequel les transactions sont enregistrées pour la toute première fois, et c’est pourquoi il est aussi appelé « livre d’entrée originale  ».

Dans ce livre, toutes les transactions commerciales régulières sont saisies séquentiellement, c’est-à-dire quand elles surviennent. Après cela, les transactions sont validées dans le grand livre, dans les comptes concernés. Lorsque les transactions sont enregistrées dans le journal, elles sont appelées en tant qu’ écritures de journal .

A lire en complément : Comment utiliser Google Analytics avec WordPress ?

Selon le système de tenue de livres à double entrée, chaque transaction touche deux parties, c’est-à-dire le débit et le crédit. Ainsi, les transactions sont inscrites dans le livre selon les règles d’or de la comptabilité , pour savoir quel compte doit être débité et lequel doit être crédité.

Types de revues

Il existe deux types de revues :

A voir aussi : Quelles sont les 5 forces de Porter ?

  • Journal général  : General Journal est celui dans lequel les petites entreprises enregistrent toutes les transactions commerciales quotidiennes
  • Journal spécial : Dans le cas des grandes maisons d’affaires, la revue est classée en différents livres appelés revues spéciales. Les transactions sont enregistrées dans ces revues spéciales en fonction de leur nature. Ces livres sont également connus sous le nom de livres subsidiaires

    . Il comprend le livre de caisse, le livre de jour d’achat, le livre de jour des ventes, les effets à recevoir, le livre de factures à payer, le livre de retour, le livre de retour à l’extérieur et le journal proprement dit. Le journal proprement dit est utilisé pour saisir des mouvements peu fréquents tels que les écritures d’ouverture, les écritures de clôture et les écritures de rectification.

Processus de journalisation

Le processus d’enregistrement des transactions dans le journal est appelé Journalisation. Les transactions sont consignées dans le journal de la manière dont elles se produisent ainsi qu’une explication appropriée, appelée « Narration  », qui soutient la entrée.

Les étapes du processus de journalisation sont les suivantes :

  1. Identification des comptes  : La première étape d’une transaction donnée consiste à identifier les comptes qui en sont affectés.
  2. Comptabilisation du type de compte  : Une fois les comptes identifiés, le type de compte est déterminé, c’est-à-dire s’il s’agit d’un compte personnel, d’un compte réel ou d’un compte nominal.
  3. Application des règles d’or de la comptabilité  : Les règles de débit et de crédit, c’est-à-dire les règles d’or de la comptabilité, doivent être appliquées aux comptes qui sont affectés par les transactions.

Les côtés débit et crédit du journal doivent être égaux. Il y a certaines transactions dans lesquelles vous constaterez qu’il y a plus d’un débit pour un seul crédit, plus d’un crédit pour un seul débit ou plusieurs débits et crédits pour une entrée. Ces entrées sont appelées comme une entrée de journal composée . Néanmoins, le montant total du débit et du crédit dans une entrée doit être compté.

Format de la revue

  • Date  : Dans cette colonne, nous mentionnons la date de la transaction ainsi que le mois au cours duquel la transaction a eu lieu. L’année n’est indiquée en haut qu’une seule fois et ne se répète pas à chaque date.
  • Détails

     : Cette colonne indique les comptes qui sont affectés, c’est-à-dire débités ou crédités, par l’opération. Dans la première ligne, nous écrivons le compte qui est débité, puis à l’extrême droite de la même ligne et colonne, nous écrivons Dr. qui indique Débit. Dans la ligne suivante, après avoir laissé un peu d’espace, nous écrivons le compte qui est crédité en commençant par la préposition ‘à’. Une petite narration pour la transaction respective est donnée à la troisième ligne qui explique l’entrée entre parenthèses, et elle commence par le mot « être ».

  • Numéro de pièce  : Dans cette colonne, nous saisissons le numéro inscrit sur la pièce justificative de l’opération concernée.
  • L.F. ou Ledger Folio  : Comme nous le savons, les transactions saisies dans le journal sont ensuite prises dans le grand livre, dans leurs comptes respectifs. Dans cette colonne, le numéro de page concernant l’inscription dans le grand livre est mentionné.
  • M. Montant  : Le montant à débiter pour une entrée donnée est inscrit à la même ligne, où le compte débité est indiqué.
  • Cr. Montant  : Le montant à créditer pour une inscription donnée est inscrit sur la même ligne, où le compte crédité concerné est écrit.

Toutes les colonnes doivent être remplies au moment de l’enregistrement de la transaction dans le journal, à l’exception de la colonne du folio comptable qui est remplie lorsque le mouvement est validé dans le livre.

Les entrées de journal peuvent s’étendre à plusieurs pages, de sorte que les deux colonnes sont totalisées à la fin de chaque page, avec le mot Total c/f, c’est-à-dire porté en avant. De plus, au début de la page suivante, les montants dans les colonnes débit et crédit de la page précédente sont écrits avec les mots Total b/f, c.-à-d. reportés. Enfin, à la dernière page de l’entrée, le total général est écrit, et les colonnes sont totalisées.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons